Accueil Nos interventions Renégocier son crédit

Racheter ou renégocier son crédit immobilier

SEFI Conseil votre spécialiste en prêt immobilier, met à votre disposition son savoir faire.

Renégocier son prêt immobilier peut vous permettre de faire un gain financier importantUn emprunteur peut être amené à renégocier son prêt immobilier essentiellement dans trois situations :

  • Si le prêt en cours est en taux fixe et que les conditions du moment sont nettement inférieures à celles obtenues lors du financement initial,
  • Dans le cas d’un taux variable capé, si les taux pratiqués sont en dessous ou équivalent au taux planché prévu aux conditions générales initiales,
  • Dans le cas où les emprunteurs ont un projet d’agrandissement ou de travaux qui nécessite d’emprunter un capital complémentaire.

Dans ces situations, la renégociation du prêt peut être indispensable. Elle peut être source de gains financiers considérables grâce à la réduction du taux d’intérêt. Cette renégociation peut s’envisager sous trois angles :

  • Réduction de la durée et donc maintien des remboursements mensuels
  • Réduction des remboursements mensuels pour alléger la trésorerie mais donc maintien de la durée du prêt (cette solution n’est plus la plus rentable financièrement car le gain associé à ce choix en est réduit par une durée de prêt plus longue que le cas 1)
  • Un panache des deux : Réduction de la durée du prêt et des remboursements mensuels.

La renégociation d’un prêt immobilier est rarement envisageable avec le même prêteur, et le rôle du courtier en crédit, tel que l’envisage SEFI Conseil, est de ne pas limiter son intervention à la seule recherche du meilleur taux.

Il faut intégrer dans la réflexion et la négociation de son crédit avec les banques :

  • La nature de la garantie du prêt en cours et les éventuels coûts de main levée,
  • La présence ou non de pénalité de remboursement anticipé,
  • La recherche de la meilleure assurance de prêt offrant au moins les mêmes garanties, pour un coût identique ou inférieur.
  • L'optimisation d'une nouvelle échéance de remboursement adaptée à la situation actuelle des emprunteurs. (choix de réduction de la durée de prêt ou maintien).